Robo Recall
PC
Créer un contenu
jywmpc.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Robo Recall sur PC /

Test Robo Recall sur PC du 13/01/2018

Test : Robo Recall : le FPS arcade pur et dur en VR
PC
Robo Recall
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jywmpc.com
13 janvier 2018 à 20:45:24
17/20

Lecteurs jywmpc.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
  • Partager sur :

Mieux vaut tard que jamais, dit-on. Voilà un adage qui s'applique somme toute assez bien à ce test de Robo Recall, sorti dans le courant du mois de mars 2017 sur Oculus Rift et injustement passé sous silence dans nos colonnes. L'affront est désormais lavé et il est plus que temps de mettre en lumière ce très bon FPS en réalité virtuelle.

Robo Recall : le FPS arcade pur et dur en VR

Édité et développé par Epic Games, Robo Recall vous place dans les bottes de l'Agent 34, travaillant pour le compte d'une société construisant des robots de service. Par le biais d'une introduction plutôt sympathique, vous comprenez rapidement qu'un virus s'est propagé à travers ces intelligences artificielles qui deviennent subitement très belliqueuses. Votre mission : arpenter les rues de la ville afin de rapatrier rapidement toutes les machines défectueuses. Vous vous en doutez bien, ce rappel ne se fera pas par la manière douce, mais plutôt les deux mains cramponnées à des revolvers.

Des flingues, des robots et du fun



En deux mots, Robo Recall est un pur jeu d'action frénétique, qui n'offre au joueur que quelques secondes de répit entre deux vagues d'ennemis. Divisé en trois niveaux renfermant chacun trois chapitres, le titre d'Epic Games frappe d'abord par la qualité de ses graphismes. Si certes, les environnements urbains traversés ne sont pas foncièrement originaux, la finesse des détails et la qualité des lumières font honneur à l'Oculus Rift, qui trouve en Robo Recall un fier défenseur de la réalité virtuelle.

Robo Recall : le FPS arcade pur et dur en VR

La prise en main est intuitive et immédiate. Vous disposez de deux armes de poing sur vos hanches, et de deux fusils dans le dos. Il suffit bien entendu de mimer le mouvement adéquat pour attraper l'une ou l'autre des armes avant d’avoiner tout ce qui bouge. Pour le rechargement, Robo Recall va au plus simple : si vous videz vos chargeurs, il vous suffit de jeter vos armes au sol et d'en récupérer une nouvelle directement dans vos holsters, la seule limite étant un court temps de rechargement affiché directement sur votre HUD avant de pouvoir reprendre une arme neuve. Ce temps d'attente n'est pas franchement handicapant, et il suffira simplement de bien gérer l'alternance entre vos différentes pétoires pour balancer un flot interrompu de balles. 

Robo Recall : le FPS arcade pur et dur en VR

Mais outre le fait que le sentiment d'être une sorte de héros tout droit issu d'un film de John Woo est omniprésent, c'est aussi la diversité des actions possibles pour casser du robot qui fait de Robo Recall un shooter ultra-nerveux. Si les munitions viennent à manquer, pas de problème, attrapez un robot de la main droite, arrachez lui la tête ou les jambes avec la gauche et balancez les débris sur les adversaires d'en face pour marquer des points. Si cela ne suffit pas, vous pouvez toujours vous servir des opposants comme bouclier, et même attraper les balles ou roquettes tirées par vos adversaires pour les renvoyer à l'expéditeur. Il faut reconnaître que ce large panel de possibilités n'est pas de trop pour survivre aux assauts incessants des créatures mécaniques, chaque type étant équipé d'armes différentes (pompe, laser, pistolet...) et certains robots nécessitent de leur passer dans le dos, par exemple, pour en venir à bout. Certains combats de boss, quant à eux, interviennent de temps à autre et mettront grandement vos réflexes à contribution. 

Robo Recall : le FPS arcade pur et dur en VR

Les différents objectifs de Robo Recall sont assez limités : tuer un certain nombre de droïdes, en jeter un maximum dans un puit de récupération ou défendre une tourelle seront les seules variations que vous rencontrerez en jeu. C'est certes un peu léger, mais l'intérêt du titre se trouve assurément dans ses combats qui, vous l'aurez compris, sont plus qu'agréables à mener, car les commandes répondent au doigt et à l'oeil. Les missions sont entrecoupées d'un retour à votre base qui vous permet de customiser l'une de vos quatre armes avec des modificateurs de recul ou l'ajout de viseurs holographiques. Les différents éléments de personnalisation se débloquent en fonction des étoiles que vous récoltez par niveau, ces dernières correspondant à des objectifs précis : tuer X robots dans la tête ou réaliser un score de X point seront par exemple des défis à relever pour accéder à du matériel supplémentaire. Ainsi, Robo Recall compense son manque de niveaux par une dimension scoring (agrémentée de la présence de leaderboards) qui vous invitera à tenter les runs les plus parfaites et le plus brutales.

Robo Recall : le FPS arcade pur et dur en VR

Un petit couac de déplacement

Robo Recall : le FPS arcade pur et dur en VR

Proposé exclusivement sur Oculus Rift, le titre fait très bon usage du casque et de ses contrôles, mais il faut bien reconnaître que le fait de jouer avec seulement deux sensors sera assez limitant au niveau des déplacements. Effectivement, Robo Recall fait appel à la téléportation pour vous permettre de vous déplacer dans ses environnements. Une fois l'endroit de déplacement désiré pointé par votre curseur, il faudra orienter le stick pour déterminer la direction de votre regard une fois la téléportation effectuée. Si l'ensemble s'avère certes efficace et fonctionnel, la grande nervosité du titre et la tendance qu'ont les robots à vous attaquer à 360 degrés vous contraindra souvent à vous tourner et donc tourner le dos aux capteurs. Ainsi, outre le fait que cette situation créée des téléportations déstabilisantes, il ne sera pas rare d'être contraint de se repositionner face aux sensors pour réajuster vos déplacements. Autant dire que lorsque le combat fait rage, on ne pourrait pas plus mal choisir son moment pour un recalibrage. Un troisième capteur est donc recommandé, mais pas indispensable, puisque le plaisir de jeu reste intact quelle que soit votre configuration. Notez toutefois qu'il ne faudra pas avoir peur de transpirer, le jeu étant assez physique, et aussi disposer d'un espace de jeu suffisant, Robo Recall demandant souvent de réaliser des mouvements amples.

Trailer de Robo Recall


Les notes
+Points positifs
  • Très joli
  • Prise en main intuitive et immédiate
  • De l'action non stop
  • De nombreuses interactions pour semer le chaos
  • Déjanté et fun
-Points négatifs
  • Pas toujours très pratique avec deux capteurs
  • Nombre de niveaux limités
  • Bestiaire assez peu varié

Robo Recall est un excellent exemple de ce que la réalité virtuelle peut offrir en terme d'immersion et de sensations de shoot. Très joli, nerveux, fun, le titre d'Epic Games ne pèche que par un nombre de niveaux un peu trop timide et ses déplacements plus compliqués avec simplement deux capteur, un troisième étant recommandé. Cependant, l'expérience frénétique offerte par ce FPS vaut clairement le détour et Robo Recall reste encore à ce jour le meilleur FPS arcade en réalité virtuelle.

Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jywmpc.com
13 janvier 2018 à 20:45:24
17/20
Lecteurs jywmpc.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Mis à jour le 13/01/2018
Réalité virtuelle PC FPS Shoot'em Up Epic Games Robots
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Metal Gear Survive : Opportuniste mais solide ?
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : The Lord of The Rings Living Card Game : Le jeu de cartes qui favorise le solo
    PC - MAC - IOS - ANDROID
  • Aperçu : Compound, un FPS indépendant en VR sur PC
    PC
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live