Sonic Runners Adventure
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : iOS Android
Créer un contenu
jywmpc.com / Tous les jeux / Jeux Runner / Derniers tests jeux vidéo / Sonic Runners Adventure /

Test Sonic Runners Adventure du 07/01/2018

Test : Sonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la main
iOS Android
Sonic Runners Adventure
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jywmpc.com
07 janvier 2018 à 17:00:02
15/20

Lecteurs jywmpc.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
  • Partager sur :

Après les Sonic Dash et Sonic Jump qui ont chacun vu débouler une suite attitrée sur les plateformes concernées, c’est au tour de la version Runners de tenter une nouvelle aventure. Produite par les équipes de Gameloft, cette suite met en scène le petit hérisson bleu accompagné de ses amis dans un jeu à défilement horizontal où la caméra avance perpétuellement. Doit-on y voir l’image d’un Sonic qui va de l’avant ?

La bande-annonce de Sonic Runners Adventure


Rencontre avec les trois types



Sonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la main

Fruit d’un partenariat entre Sega et Gameloft, Sonic Runners Adventure est, à l’image de son titre, un épisode mettant en scène la clique du petit hérisson bleu dans des niveaux qui défilent de gauche à droite à la manière d’un Rayman Jungle Run. Et le côté aventure ? Il est peut-être à dénicher dans les quelques lignes de dialogue (évidemment insipides) qui ponctuent la visite de la carte du monde tenant dans le creux de la main et en format paysage. La proposition de Gameloft reste très proche de celle provenant de la Sonic Team avec le premier Runners. Les personnages à incarner courent irrémédiablement vers l’avant, et le joueur ne doit se soucier que des sauts à effectuer avec son doigt pour ramasser des anneaux, détruire un ennemi ou encore éviter des obstacles, jusqu’à atteindre la ligne d’arrivée. La progression se fait grâce aux étoiles collectées, accordées en fonction des objectifs réussis (ramasser un certain nombre d’anneaux, détruire suffisamment d’adversaires, etc).

Sonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la main

Pour apporter un petit peu plus de profondeur à ses mécanismes sans violer la sacra-sainte règle du one input des périphériques mobiles, les niveaux disposent de différents objets aux effets divers pendant les courses. Les ressorts font par exemple sauter Sonic plus haut, les anneaux d’accélération rouges boostent la vitesse du personnage tout en octroyant quelques rings et les tremplins sont des ressorts à activer manuellement. Il y a également la présence de canons qui rappellent ceux de Donkey Kong Country dans leur fonctionnement, et l’existence de bornes checkpoint qui emmagasinent les rings récoltés. Ces anneaux servent de monnaie dans le jeu pour améliorer son roster, débloquer des compétences, ou tout simplement acheter un continue en cas de mort inopinée. Dans le même ordre d’idée, les personnages sont classés par types. Ceux de la catégorie “vitesse” peuvent effectuer un triple saut, là où ceux de type “vol” ont le pouvoir de s’envoler un court instant. Ceux de la catégorie “puissance” bénéficient d’un dash destructeur. Enfin, chaque héros donne accès à une compétence particulière, comme l’effet d’aimant et d’invincibilité pendant quelques secondes pour Sonic, Tails et Knuckles. Plus le niveau d’expérience du personnage choisi est élevé, plus le cooldown de ses compétences se vide lentement.

Sonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la main

Mobile, comme vous

Sonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la main

La jouabilité, qui diffère légèrement selon le héros incarné, se révèle donc très simple. Le défilement horizontal et la course perpétuelle font que ce Sonic Runners Adventure nécessite de bons réflexes pour partir à la conquête des étoiles, particulièrement à partir du troisième monde où les trous comme les ennemis se font plus nombreux. Ces derniers ne sont d’ailleurs pas toujours des problèmes puisqu’ils permettent de créer des chemins aériens grâce à des rebonds bien placés. Afin de maximiser ses résultats et donc d'augmenter ses chances de récupération de rings, 3 accélérateurs peuvent être équipés moyennant finance (aimants pour attirer des anneaux, bumpers qui recouvrent les trous, invincibilité), à activer en touchant le bon icone sur son périphérique. Notons également la présence d’alliés à recruter qui améliorent les accélérateurs ou apportent des pouvoirs supplémentaires. De quoi bénéficier d’un petit coup de pouce et ainsi parcourir la carte du monde dans le but d’y enchaîner les succès. Il faut au moins 1 étoile pour passer au niveau suivant, et un nombre précis de ces dernières est demandé pour accéder au monde qui suit.

Sonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la main

L’avancée ne se fait donc pas sans challenge. Si le joueur se contente de rusher le nombre minimum d’étoiles dans chaque niveau, alors il se retrouvera bloqué à un moment donné. La maniabilité des personnages de type “puissance” demande un certain temps d’adaptation en plus d’un certain doigté. Là où les avatars de catégorie “vitesse” et “vol” montent dans les airs lors d’un double saut, les “puissants” foncent à l’horizontal, ce qui brouille les repères appris. Si l’on meurt en tombant dans un trou ou juste en heurtant un obstacle qui suspend la course, ressusciter pour reprendre à l’endroit du trépas nécessite de débourser au moins 100 anneaux en stock (le prix augmente en cas d’échecs répétés). Si le joueur est à sec, ou s’il décide de ne rien dépenser, le niveau doit alors être refait depuis le point de départ.

Touché, collé

Sonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la main

Les sessions de jeu sont évidemment pensées pour être courtes, et les tableaux, au nombre d’une petite cinquantaine, sont construits pour être bouclés en moins de 3 minutes chacun. Malgré la présence de niveaux jouant sur le chrono et sur la distance parcourue, difficile de ne pas avoir l’impression de tourner un petit peu en rond. Plus que sur la répétitivité générale des objectifs finalement assez normale pour un jeu mobile vendu aux alentours de 3 euros, c’est le level design de ce Sonic Runners Adventure qui peut faire déchanter. Il n’est effectivement pas rare de retrouver des pans entiers de niveaux copiés et collés d’un tableau à un autre, même situé dans un monde différent. On note également un certain manque de folie, ce qui donne un côté gentillet à cet épisode que les habitués pourraient rejeter. Enfin, quand le défilement commence à devenir rapide, la partie de l’écran cachée par notre propre doigt mène à des situations frustrantes. Pas de quoi gâcher cette bonne expérience qui fait l’effort d’utiliser l’environnement musical comme graphique de Sonic pour tenter de satisfaire même le fan le plus hardcore.

Sonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la mainSonic Runners Adventure : De la Plate-Forme qui fonce dans la main
Les notes
+Points positifs
  • Impeccablement produit
  • De la vitesse qui demande pas mal de doigté
  • Pas d’achat in-app, pas de pub, pas de connexion obligatoire
-Points négatifs
  • Trop de redites dans le level design
  • Des niveaux très sages

Disponible sur Android (2,99€) et iOS (3,49€), Sonic Runners Adventure base son gameplay sur les réflexes. Dans une course perpétuelle découpée en une cinquantaine de niveaux, le joueur doit avant tout sauter par-dessus des obstacles, détruire les boss, et surtout récupérer un maximum d’anneaux. Même si le saut est l’unique mouvement à exécuter au doigt, cela ne rend pas le titre développé par Gameloft trop simple pour autant. Les nombreux pièges cachés dans les niveaux et les différents types de personnages obligent une concentration de tous les instants, particulièrement dans la seconde moitié du jeu. Malgré le nombre important de tableaux, la construction du level design est malheureusement trop redondante pour apporter le grain de variété que nous aurions pu espérer. Si l’absence de sauvegarde Cloud pourra en faire pester certains, on ne peut que féliciter Gameloft pour la disparition des micropaiements, et pour le fait que le titre demeure jouable même sans connexion internet. Pouce levé.

Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jywmpc.com
07 janvier 2018 à 17:00:02
15/20
Lecteurs jywmpc.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 07/01/2018
iOS Android Runner Sega Gameloft
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Metal Gear Survive : Opportuniste mais solide ?
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : The Lord of The Rings Living Card Game : Le jeu de cartes qui favorise le solo
    PC - MAC - IOS - ANDROID
  • Aperçu : Compound, un FPS indépendant en VR sur PC
    PC
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live