Créer un contenu
jywmpc.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

L'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romans

News culture
L'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romans
  • Partager sur :

Le 13 novembre dernier, la série Assassin's Creed fêtait officiellement son 10e anniversaire. Objet de culte grâce à son univers riche pour certains, licence trop envahissante dans le paysage vidéoludique pour d'autres, elle ne laisse pas indifférent et s'est considérablement étoffée en l'espace d'une décennie. Romans, bandes dessinées, jeux dérivés et films se sont ajoutés à l'univers d'une saga qui a signé un retour remarqué cette année, grâce à un épisode Origins plus que réussi.

Signés par Oliver Bowden (voir encadré), les romans adaptés des jeux principaux de la série sortent systématiquement depuis quelques épisodes en parallèle du jeu dont ils reprennent l'univers. Ils ont toutefois changé plusieurs fois de formule depuis leur lancement, revenant même brièvement sur leurs pas pour offrir un panorama complet sur les principaux assassins de la série.

Oliver Bowden, l'histoire lui va si bien
L'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romans

Derrière ce nom se cache en fait Anton Gill, un historien aux talents multiples, mais surtout récompensé dans les années 80 pour son ouvrage historique poignant "The Journey Back From Hell".

Des récits historiques documentés à la fiction, il n'y a qu'un pas que monsieur Gill a franchi dans la foulée, s'aventurant déjà du côté de l'histoire et des complots par le biais de ses séries "The Egyptian Mysteries" ou "The Sacred Scroll".

C'est donc tout naturellement à lui qu'incombait la tâche de coucher les aventures d'Assassin's Creed sur papier à partir de 2009 - 2010 chez nous - via Renaissance, sorti en parallèle d'Assassin's Creed II.

Ezio, le fer de lance



L'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romans
Ezio, ce héros.

Ce n'est donc pas Altaïr qui a eu l'honneur d'être le premier assassin à passer sous la plume d'Oliver Bowden, mais bien Ezio. Ce premier tome ne surprendra pas les joueurs du second opus, qui retrouvent ici une narration semblable se contentant d'ajouter quelques détails et dialogues supplémentaires. Seule anecdote amusante, la présence de plusieurs séquences évoquant Cristina, la femme si chère au cœur de notre bel italien qui fut intégrée par la suite via des flashbacks dans Assassin's Creed Brotherhood, le jeu cette fois. Brotherhood, justement, ne bouleverse en rien la formule initiée par son prédécesseur. Il propose toutefois davantage de dialogues annexes et prolonge légèrement l'histoire du jeu, offrant une place plus importante à Leonard de Vinci ou La Volpe pour ne citer qu'eux, tout en proposant une narration étonnamment plus condensée malgré un nombre de pages similaire : une question de rythme sans doute, l'action y ayant davantage sa place que dans le précédent opus.

Altaïr à la rescousse

Ce n'est qu'à partir du 3e tome que les romans gagnent en épaisseur, s'appuyant notamment sur l'approfondissement du personnage d'Altaïr dans le jeu Revelations et quelques éléments du spin-off Bloodlines pour nous offrir un roman revenant sur l'ensemble de la vie de l'assassin : "La Croisade secrète". Plus dense, il offre donc un panorama complet sur un personnage souvent dans l'ombre d'Ezio malgré un charisme indéniable. Revelations n'est pas en reste et préfigure de la tournure que vont prendre les romans dans les années suivantes grâce à un ajout conséquent sur une zone d'ombre du soft : le voyage d'Ezio jusqu'en terre sainte. De son détour à Chypre en passant par ses mésaventures locales, le livre offre toute une section inédite par rapport à l’œuvre dont il est inspiré, justifiant ainsi davantage son acquisition par un connaisseur de la série que les tomes précédents.

L'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romansL'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romansL'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romans

L’Amérique, terre d'opportunité

L'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romans
Haytham Kenway, l'élément central de la trilogie américaine.

Emboîtant le pas de leurs pendants vidéoludiques, les romans ont continué leur mue avec Forsaken, premier de la série à nous proposer de suivre la destinée d'un personnage autre que le héros du jeu sorti en même temps. Délaissant son chapitrage classique pour se diviser en seulement quelques parties, il nous permet en effet d'en savoir davantage sur le lien entre les épisodes III et IV, via la découverte de la vie de Haytham Kenway. Une vraie bonne pioche tant cet épisode riche en révélations s'avère complémentaire des deux titres ici évoqués. L'autre bonne pioche de cette nouvelle génération de romans, c'est évidemment Black Flag : revenant comme le jeu éponyme sur la vie d'Edward Kenway, il surprend par sa capacité à raconter avec plus d'efficacité l'histoire principale, en y greffant notamment une longue introduction appuyant la tension dramatique du scénario. Sa conclusion fait également le lien avec le roman précédent, bouclant un axe narratif autour des Amériques particulièrement réussi.

Retour en Europe contrasté

Avec Unity, Oliver Bowden décide d'opter une nouvelle fois pour la formule du journal, lancée sur Forsaken. Malheureusement, la surprise est de fait moins présente, et l'intrigue reliant Arno à Élise s'avère en plus moins intéressante que celle de Forsaken, surtout si vous avez déjà posé vos mains sur Assassin's Creed Unity, le jeu cette fois. Nous apprécions toutefois de découvrir celle-ci du point de vue d'Élise, personnage sous-utilisé dans le soft qui retrouve ici une place de choix. Underworld reprend le concept consistant à suivre la même histoire que le jeu, mais via le point de vue d'un autre personnage. C'est ici Henry Green qui occupe le rôle central avec brio, puisque non content de nous en apprendre davantage sur l'histoire et le caractère singulier de l'assassin indien, Underworld convainc davantage qu'Assassin's Creed Syndicate quand il aborde la relation entre ses différents protagonistes.

L'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romansL'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romansL'univers Assassin's Creed : Notre avis sur les romans

Le désert est servi

En attendant de savoir ce que nous réserve l'avenir de la série des assassins encapuchonnés, Origins s'est également offert son roman faisant ici office de préquelle à l'aventure principale. Nous y retrouvons un Bayek adolescent encore en proie au doute, et qui va devoir se livrer à une chasse à l'homme à travers l'Égypte. Doté de personnages annexes réussis et d'une intrigue principale plaisante à suivre, "Le serment du désert" n'est toutefois pas dénué de défauts, comme quelques longueurs et le traitement de la relation Aya/Bayek moins convaincant que dans son pendant vidéoludique.

D'une manière générale, l'écriture accessible, mais suffisamment riche et descriptive d'Oliver Bowden permet de rapidement s'immerger dans les univers présentés, un véritable bon point qui profitera autant aux connaisseurs de la saga qu'aux non-initiés, d'autant plus que la traduction a été assurée avec soin. Notre seul regret concerne l'absence totale de la métahistoire du présent, occasionnant quelques trous narratifs liés aux éléments plus mystiques de la franchise : "Ceux qui étaient là avant", "Les reliques"… Un défaut qui n'a toutefois rien de préjudiciable sur cette série de tomes, capable à la fois d'apporter des éclaircissements bienvenus aux fans de la série et un divertissement solide et compréhensible pour les profanes. Vendus à un tarif raisonnable (autour de 8,20 € pièce) et ne descendant jamais sous les 400 pages, ces romans assurent donc également un rapport prix/contenu convaincant. Votre temps ou votre portefeuille sont limités ? Si l'on ne devait vous en conseiller qu'un, notre cœur balancerait entre Forsaken, pour sa forme originale et ses nombreuses révélations, et Black Flag pour son histoire touchante qui offre bien plus de profondeur au jeu original. Allez, on se lance : ce sera Black Flag.

Profil de Kaaraj,  jywmpc.com

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
JANV-SALESs
JANV-SALESs
MP
16 jan., 21:45

JEUX PC MOINS CHER :d) goo.gl/z7RTRT

  • ESCAPE FROM TARKOV: STANDARD EDITION €49.99 €35.49
  • DRAGON BALL FIGHTERZ PRE-ORDER €59.99 €42.98
  • STELLARIS €39.99 €10.49
  • RUST €19.99 €8.59
  • NIOH: COMPLETE EDITION €49.99 €36.99
  • ELEX €49.99 €24.99

MERCI DE VOTRE VISITE

Lire la suite...
super-galette
super-galette
MP
16 jan., 19:35

Le meilleur du jeu vidéo est ici :
http://bit.ly/2E8ceyU

Lire la suite...
RiseTombRaider
RiseTombRaider
MP
14 jan., 22:28

j'ai lu le Serment du Désert qui est vraiment sympa à lire, du coup ça m'a meme redonné gout a la lecture de romans et j'ai pris Unity du même auteur qui est encore mieux :oui:

Lire la suite...
davinelilunvega
davinelilunvega
MP
14 jan., 21:12

Quelles sont les compétences des "journalistes" de jeu vidéo pour juger de la qualité d'un livre ou d'un film ? Perso j'ai un master en cinéma, je travaille dedans et ça me viendrait pas à l'idée de faire une critique officielle sur un site professionnel d'un medium dans lequel je ne suis pas spécialisé.
Heureusement ce sont en général des livres/films pop corn sont plus aisément décryptables mais quand même...

Lire la suite...
oscaro2018
oscaro2018
MP
14 jan., 19:21

c'est bien

Lire la suite...
_Lepetitfou_
_Lepetitfou_
MP
14 jan., 18:02

J'ai lu "Renaissance", "Brotherhood" et Black Flag. Mon gros coup de coeur va à ce dernier, il permet effectivement de bien mieux comprendre le scénario du jeu, notamment en ce qui concerne le parcours d'Edward chez les Assassins. Beaucoup de gens disent qu'Edward n'est pas un vrai Assassin, je vous défie de dire la même chose après avoir lu le roman.

Lire la suite...
Commentaire édité 14 jan., 18:07 par _Lepetitfou_
FORERUNNER24
FORERUNNER24
MP
14 jan., 17:58

Faites la même avec Halo, ça serait intéressant aussi.

Lire la suite...
faelysis
faelysis
MP
14 jan., 17:12

Ayant lu celui d'Altair, je peux confirmer qu'il est excellent. Sa vie est bien retranscrit et si à jouer aux jeux, nous nous sentons vraiment revivre son histoire

Lire la suite...
BNTAC2
BNTAC2
MP
14 jan., 16:48

j'ai lu le premier roman est j'ai revu des moments du jeu dans ma tête

donc pas mal

Lire la suite...
KevinTheNoob
KevinTheNoob
MP
14 jan., 16:22

J'ai entendu dire qu'ils étaient nominés pour le Nobel !:rire:

Lire la suite...
Top commentaires
SirAnor
SirAnor
MP
14 jan., 12:02

Pour info, le premier tome, s'il n'est pas le meilleur de la série, est dispo en Audiobook en français sur la plateforme Audible. L'habillage sonore y est pas mal du tout.

Lire la suite...
ArkoSKP
ArkoSKP
MP
14 jan., 11:45

Les livres sont très intéressant, surtout à partir de The Forsaken ce ne sont que des histoires originales qui complètent les jeux !

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    329.99 €
  • Mario Kart 8 Deluxe
    44.99 €
  • Grand Theft Auto V
    59.99 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • God of War
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce